Pour savoir ce qui se passe dans ta région :
fr  eng

ONU



ONU

La CGLQ fût choisie de même que neuf autres organisations pour déposer une demande d’accréditation auprès de l'ECOSOC, le Conseil économique et social de l’ONU, à titre d’organisme consultatif. Cette démarche s’inscrit dans une perspective internationale d’inclusion de l’orientation sexuelle comme un droit humain, selon l'ONU. Elle vise également contribuer à le mondialiser. Rappelons néanmoins qu’une dizaine de pays condamnent encore à la peine de mort les personnes homosexuelles et qu’environ 80 États criminalisent ces personnes.

Parmi les dix organisations choisies, seulement cinq organisations furent en mesure de déposer leur demande, dont la CGLQ. Nous ne ferons pas ici la nomenclature détaillée des nombreuses embuches que certains États membres du Conseil ont mises aux différentes organisations LGBT ayant soumis leur candidature, tout cela pour s’assurer que l’orientation sexuelle ne devienne pas un sujet de discussion aux Nations Unies.

Nous nous contenterons de dire que le comité nous faisait parvenir des questions très spécifiques et très complexes en nous laissant très peu de temps pour y répondre. Certains États membres ont fait des liens inadmissibles entre l’homosexualité et la pédophilie. Et ce n'est qu'un exemple du traitement que les organisations non gouvernementales (ONG) LGBT ont reçu.

La saga de ces demandes était vraiment très particulière. Nous pouvons notamment dire que les demandes de deux organisations dont celle de l’ILGA ont été refusées sans audition, alors que des trois autres demandes LGBT, seule la CGLQ a été en mesure d’être entendue par le comité. Cette audition a eu lieu au début du mois de mai 2006 et ce dans un climat aussi particulier. Nous tenons ici à remercier vivement la délégation du Canada à l’ONU pour son appui indéfectible, tout au long du processus.

En plus de contribuer à l’avancement des droits humains, ces démarches et auditions auront contribué à projeter la CGLQ encore plus à l’avant, en tant que leader international pour la lutte des droits des personnes LGBT: un atout qui est essentiel pour contribuer à faire autrement de l’éducation au mieux vivre-ensemble.

Le 24 juillet 2007, la CGLQ a obtenu cette accréditation et elle est maintenant membre du Conseil économique et social de l'Organisation des Nations Unies (ECOSOC-ONU).

http://www.un.org/french/ecosoc/




 


powered by cmsbright © websens